On nous vole notre argent !

Je vous avais déjà dit mon émoi devant le fait qu'il soit devenu impossible (à quelques exceptions symboliques près) de payer ses impôts en espèces (pièces et billets).

Notamment, je pointais la menace qu'il existait à vouloir supprimer l'utilisation de l'argent liquide au profit d'autres moyens de paiement traçables, rendant impossible toute préservation de la vie privée, surtout maintenant que de nombreux services publics ont la possibilité de voir le détail des écritures sur le compte de chaque français.

Le billet de 500€ est en passe de disparaître (on ne l'imprime plus et on jette ceux qui reviennent à la banque), les paiements en espèces sont interdits au-delà-de 1000€. Quelle sera la prochaine étape ? Les billets de 200€ ? La prison si on possède de l'argent liquide ?

Non, plus subtil. La Belgique retire de la circulation les pièces de 1 et 2 centimes. Elle demande aux commerces d'arrondir les transactions en espèces. Ainsi, si vous devez payer 1,13€ à la boulangerie, la loi vous obligera à payer 1,15€. L'arrondi se fait au plus proche, donc 1,12€ devient 1,10€. Les pièces sont trop chères à produire pour ce qu'on en fait.

On aurait pu décider d'interdire les cartes bleues pendant les forts pics de consommation d'énergie, mais non.

On est à une période où produire les mêmes pièces pour 27 pays, avec les économies d'échelle que l'on sait revient trop cher. On a une monnaie forte, mais pas assez pour se payer des centimes. Ça me rappelle un peu cette période de forte inflation, de 1920 à 1960 où on ne frappait plus de pièces de 1 et 2 centimes. C'était l'époque des « anciens francs ». Les pièces commençaient à 5 centimes.

Donc pareil, mais sans l'inflation, ça doit être grave.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet