Macron, corrompu par nature

Quand il est possible de cumuler les corvées, je n'hésite pas à le faire. Par exemple, quand je dois descendre les poubelles, j'en profite pour descendre ce qui se recycle, le compost, le verre et le courrier à poster.

Hier soir, Macron parlait à 20h, alors j'ai sorti les chaussettes à repriser. Une corvée à la hauteur, puisque le tas augmentait depuis près d'un an : 17 chaussettes à repriser. En général, je n'écoute plus ce qu'il raconte, mais là, c'était un moment particulier. J'étais pressé de savoir s'il oserait nous refourguer son programme qui nous détruit à un moment aussi critique.

Je n'ai pas eu le temps de terminer ma 4ème chaussette que Macron avait déjà fini son texte. Douze minutes paraît-il. On peut dire que je ne reprise pas vite mes chaussettes (ma vue baisse). Mais surtout, ce qu'il avait à dire ne tenait pas en plus de 12 minutes. Heureusement que les commentateurs étaient là pour que j'atteigne 14 chaussettes. Je garde les 3 dernières pour son discours de départ.

Macron a commencé son discours avec des reproches aux gilets jaunes. Rien pour les morts et les estropiés. Il lui restait encore 10 minutes à remplir. Puis logiquement le passage dit « Zola » où il tente de faire pleurer dans les chaumières. Sarkozy était plus doué à ce jeu-là.

Son discours n'a abordé aucun des problèmes importants. Pas un mot sur l'écologie, la pauvreté, les SDF, le logement, l'avenir politique du pays, sur un changement de cap, et pire : pas un mot sur l'injustice sociale ou fiscale. Il n'a pas parlé des chômeurs, temps partiels, RSAstes ou autres personnes oubliées. Juste quelques retraités, car il vient de se rendre compte que c'est son fonds de commerce.

Il n'est pas revenu sur l'ISF (pourtant symbolique) ou l'injuste répartition de l'impôt. Il n'a rien repris aux plus riches, et les seuls cadeaux qu'il nous a fait le seront sur les caisses de l'État (ou de la Sécu), déjà trop maltraitées. Il augmentera le SMIC de 100€ sans toucher aux cotisations (pour un coût global de 2 milliards(1) ) et va défiscaliser les primes de cette fin d'année, permettant aux riches salaires d'en profiter encore plus. Carlos Ghosn pourra augmenter d'autant ses petites primes.

D'ailleurs, puisque le salaire sera augmenté de 100€, la baisse de cotisations devra nécessairement bénéficier à tous ceux qui touchaient déjà 100€ de plus que le smic. Le coût avoisinerait alors les 3,5 milliards. Macron a donc décidé de continuer à dépouiller l'État, derrière son masque de bienfaiteur. Car ces multiples milliards, il faudra bien les payer un jour. Apparemment pas sur l'ISF. C'est donc finalement encore un cadeau que Macron fait aux employeurs. Plus l'employeur est gros, plus le cadeau est gros.

Merveille des merveilles, il en profite pour défiscaliser complètement les heures supplémentaires. On lui réclame plus de justice fiscale et il nous ressort son vieux programme libéral d'injure fiscale, tout comme je le prédisais. Il n'en est plus à peindre la croissance en vert, mais à vider les caisses de l'État en nous disant que c'est ce qu'on veut. Sa malhonnêteté me dépasse. Stupide au point de nous croire aussi vénaux que lui. Méchant au point de nous narguer jusque dans son trou.

Macron a tenté le coup de payer quelques uns pour diviser le mouvement. De la poudre aux yeux pour nous faire oublier l'injustice. Un petit chèque pour qu'on se taise. Il pense les français corrompus.

On va lui montrer qui est corrompu, ici.

PS : il a parlé de proportionnelle, de vote blanc et de quelques conneries, mais rien de concret, je n'ai donc pas abordé ces aspects.

___________________________________________________________________________

(1) estimation sur 1,65 millions de smicards x 1200€/an, l'argent vient soit de la Sécu, soit de l'État.

Commentaires

1. Le 11 décembre, 2018, 7h37 par tiery

Un article sur ce qui se cache derrière la hausse du smic:
http://www.leparisien.fr/economie/g...

Et ça sur une arme secrète (poudre incapacitante) que la police a en réserve (en derniers recours):
https://www.marianne.net/societe/gi...
Prochaine étape, gaz moutarde ?

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet