Les gilets jaunes : qu'en attendre ?

J'en ai parlé dans mon dernier billet, les revendications des gilets jaunes ne sont pas très écolo. Toutefois, on sent que certains sont sensibles à l'écologie. Nombre d'entre eux n'y connaissent pas grand chose, cependant : y comprendre quelque chose demande du temps, et tout le monde n'en a pas.

Les récentes revendications des gilets jaunes, reçus par de Rugy, portent sur les taxes, pour en payer moins. Elles vont même jusqu'à demander qu'on redistribue moins (ce serait la solution). Ils appelleraient ça « la diminution de l’assistanat ». Le risque est donc que Macron nous dise « vous avez raison, il y a trop de taxes, dérégulons encore ».

Curieusement, les médias n'avaient pas trop relayé ça. C'était pourtant un indice qui montrait qu'il serait difficile de se mettre d'accord sur tout. Mais voyons comment cela évolue.

La 2nde mouture des revendications semble oublier cet « assistanat », elle est aussi plus cohérente. Le mouvement semble vouloir plus de solidarité, peut-être même remettre du service public. Espérons-le en tout cas. Car le problème n'est pas que l'on manque d'impôt, mais uniquement que la fiscalité est absolument injuste.

Je suis néanmoins déçu par l'absence de souci écologique dans les revendications. Ce matin, c'est le 6ème SUV 4x4 que je croise avec un gilet jaune sur la plage avant. Tout va bien. Le seul point que j'ai pu lire dans les revendications à Édouard concerne le développement des voitures à hydrogène qui seraient « mieux que la voiture électrique ». La blague Carambar de l'écologie en somme. Allez voir mon billet à ce sujet.

Mais je ne crache pas dans la soupe : ce mouvement très large déstabilise Macron. Il ne s'en sortira pas avec une pirouette cette fois-ci. On l'attend vraiment au tournant. Les manifestants veulent en découdre et ne lâcheront pas l'affaire sur une promesse fétide.

Macron annonce qu'il parlera en début de semaine prochaine, donc encore après la manif de ce week end, pour laquelle il annonce envoyer 12 blindés et 89 000 CRS. Il fait tout pour qu'on qu'on n'écoute pas ce qu'il a à dire.

Macron étant missionné par l'oligarchie pour être idiot et têtu, il essaie de gagner du temps pour mieux nous manipuler. Temps pendant lequel il évite de raconter n'importe quoi (il évite de parler, en gros). Mais il ne comprend pas qu'au lieu de gagner du temps, il en perd. Car plus il tarde, plus il se rapproche de la sortie de son règne.

Commentaires

1. Le 3 janvier, 2019, 10h52 par tiery

Un avis sur les mesures des gilets jaunes :
http://shaarli.guiguishow.info/?O68...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet