Facho et écolo

J'aimerais aujourd'hui vous raconter une anecdote : la fois où j'ai rencontré un "écolo facho". Très franchement, je n'imaginais pas que cela puisse exister. Et au-delà de ça, je n'imaginais même pas à quoi cela pourrait ressembler. Comment peut-on concilier l'intérêt commun de l'écologie à des valeurs racistes et bornées ?

Ce type habitait le lotissement. En fait, je ne le connaissais pas. J'avais eu à échanger des politesses avec son fils qu'il m'arrivait de croiser et qui jouait avec un scooter électrique.

Le père, donc, me dit qu'il est très écolo, et qu'il fait très attention à ses déchets, sa pollution etc. Je dis que je trouve cela très bien. Il me parle de son petit excès, il a acheté une mobylette de son enfance, le modèle standard que l'on retrouve dans les bandes dessinées de Margerin. Et puis il me dit que tout résident d'appartement qu'il soit, il se chauffe au bois... !

Naturellement, il me lance là-dessus, et je lui explique que c'est écolo dans un certaine mesure uniquement. Il est vrai que le bois est une ressource renouvelable, mais outre les particules rejetées, il ne faut pas oublier que tout le monde ne peut pas se chauffer au bois. La raison ? Tout simplement parce qu'il faut faire pousser des arbres uniquement pour les brûler. Seule une faible densité de population le permet. C'est donc une solution qui peut sembler évidente en campagne, mais dans une ville, c'est plus délicat. Et j'ajoute que la densité moyenne en France n'est pas compatible avec la généralisation du chauffage au bois.

Sa réponse m'a glacé le dos : "C'est pour ça qu'il faut renvoyer les étrangers chez eux, pour qu'ils aillent se chauffer avec leur bois."

On salue parfois mon sens de la répartie, mais ce jour-là, j'avoue qu'il m'a cueilli... car si son sens frontalier de l'écologie est risible, sa connerie idéologique était d'une parfaite logique.

Joyeux Noël à tous.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet