Jaloux comme Jupiter

Il a récemment déclaré que les pauvres seraient jaloux des riches. Jaloux ?

« Qui éprouve une envie mêlée de dépit à voir un autre jouir de ce que lui-même désire sans le posséder ni pouvoir l'obtenir. » Académie française.

Jaloux de quoi ? Il est vrai qu'un pauvre aimerait plus d'argent, une meilleure considération, moins de stress lié aux aléas de la vie, une meilleure visibilité dans le temps, habiter chez soi, dans une belle maison. Oui, on est peut-être un peu envieux de ça. Mais jaloux ? Il le voit vraiment là le problème ?

Macron Ier n'est même pas capable de voir le vrai problème ? On n'est pas jaloux de ceux qui ont une maison ou un travail ! C'est pas pour ça qu'on manifeste dans la rue et qu'on se fait éborgner par les CRS ! Cet abruti croit vraiment ça ?

Il n'est pas capable de comprendre qu'il n'est pas question de jalousie mais de justice ? On ne parle pas ici des 10% les plus riches, mais de tous ces exilés fiscaux qui ont su profiter du système social (éducation, santé, infrastructures de qualité) et qui refusent aujourd'hui de payer la juste part de leur réussite. On reproche aux plus fortunés de s'enrichir sur notre dos (contrats précaires, lobbying sur la loi travail, licenciements en touchant le CICE), sur le dos de la planète (polluer plus pour gagner plus), et sur le dos des libertés (business sur les données personnelles et la vie privée).

Non, Manu, tes richoux, on ne leur envie pas leur situation, on leur reproche leur impunité, leur « inéquité », leur sens moral douteux et leur ingratitude à l'égard d'un système dont ils sont les premiers bénéficiaires.

Encore combien de temps ce petit dieu va-t-il continuer à mépriser ceux qu'il représente ?

Commentaires

1. Le 1 novembre, 2017, 9h04 par Gecko

Je dirais pendant encore 4 ans et quelques mois, d'après mes calculs... Sauf si il se fait lapider avant.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet