Premier vaccin contre Macron

Vous avez comme moi entendu parler des polémiques sur les vaccins. On reproche à certains de contenir de l'aluminium suspecté de provoquer des maladies. Mais le problème était aussi que le trio de vaccin obligatoire DTP n'était plus accessible dans le commerce sous cette forme. On ne le trouvait plus que sous sa forme associée à 3 autres vaccins non obligatoires, les vaccins dits hexavalents.

Aujourd'hui, notre cher Macron commence sa rentrée en voulant rendre 11 vaccins obligatoires. Ces vaccins doivent être faits dès la petite enfance, et ils contiendront assurément de l'aluminium, reconnu neurotoxique.

Pourquoi c'est un problème ? On ne connaît pas les effets à long terme de ce genre de vaccination forcée. On a déjà du mal à évaluer les effets cocktail de plusieurs substances chimiques, alors 11 vaccins d'un coup chez un nouveau-né...

N'oublions pas que le principe d'un vaccin est de faire croire au corps qu'il est attaqué par un virus ou une bactérie. Donc on retire l'agent nuisible du virus ou bactérie et on l'injecte, de telle façon que le système immunitaire soit à terme capable de « reconnaître » l'agression qu'il aura alors déjà rencontrée. Nul doute que les vaccins sont un progrès de taille. Mais que donnera le système immunitaire naissant des nourrissons sur 11 agresseurs simultanés ? Nous n'avons aucun recul.

Mais les labos vont bien gagner leur vie sur ce coup-là. Et s'il y a un problème, on nous dira qu'ils ont respecté la loi. Ne peut-on procéder à des étapes intermédiaires nous permettant progressivement apprivoiser cette hydre à 11 têtes ?

C'est pourquoi je vous suggère fortement de signer cette pétition, pour marquer vos doutes.

Si le gouvernement veut le passer pendant l'été, ce n'est pas pour rien...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet