Pourquoi je ne voterai JAMAIS pour Macron

Parce qu'après avoir bossé dans des banques, avoir touché un fric fou de Rotschild, ce type est encore capable de faire croire qu'il a des idées de gauche.

Parce qu'il n'avait aucun programme (allez, une petite page web pour rigoler) après 8 mois de campagne, qu'il ne répond pas aux questions, et fait tout ce qu'il peut pour ne pas dire (trop) de conneries d'ici le vote. Son silence a pour but de ne décevoir personne, sachant que personne ne sait vraiment pourquoi on pourrait vouloir voter pour lui, à part en ayant compris que cet ancien banquier est un libéral sauce Clinton.

Il prétend être anti-système alors qu'il est précisément l'héritier de l'ancien système, en ayant participé à la loi El Khomri dite « Loi Travail », qu'il a été membre de la Commission Attali, et que pour un candidat qui lutterait contre le système, il a été rallié par tous les membres du PS qui soutiennent Hollande, au point de trahir leur engagement à soutenir Hamon. Sa notoriété ne semble d'ailleurs tenir que par l'incroyable (et injuste) couverture médiatique dont il a été l'objet.

Parce qu'il pense qu'on peut encore améliorer la loi travail en allant plus loin (3 millions de personnes dans les rues, c'était pas assez ?). Parce qu'il utilise la novlangue des néolibéraux pour casser le code du travail avec des gentils mots (assouplir les contraintes, libérer le code du travail, flexibilité des emplois...) et a un discours politiquement correct et de langue de bois trop bien rôdé, il nous cache bien trop de choses (son livre s'appelle Révolution : il se fout de nous en plus !).

Parce que sa déclaration de patrimoine est une blague pour laquelle il refuse de se justifier : pour qu'elle soit possible, il aurait fallu qu'il claque chaque jour un mois de SMIC dans des biens sans valeur (sans quoi ils seraient sur sa déclaration de patrimoine), car plus d'1 million d'euros ont disparu.

Parce qu'il devrait gérer un pays dont il ne connaît pas les limites (non, la Guyane n'est pas une île !). Et qu'à 30 ans, je trouve son CV déjà bien garni d'horreurs. J'ai vraiment peur qu'il l'étoffe.

Si arrivait au second tour contre Le Pen, je ne voterais même pas, car les deux sont dangereux.

Un CV un peu plus détaillé sur ce lien.
Quelques phrases cultes : ici et .
Émission censurée sur LCI.

Commentaires

1. Le 22 avril, 2017, 12h16 par tiery

Pour celles ou ceux qui ont des doutes sur macron et compagnie :
Video Merci macron :
https://www.youtube.com/watch?v=fau...
source ( http://www.mypersonnaldata.eu/shaar... )
Ainsi qu'une analyse par le couple de sociologue Pincont-Charlot :
https://www.youtube.com/watch?v=ych...

2. Le 24 avril, 2017, 11h46 par valentini

Victoire de Frankenstein

Oyez les gens ! L’écœurant spectacle de la course républicaine aux bonnes places. La monarchie gaulliste se transforme en un gigantesque bureau d'aide sociale au reclassement des vieux partis de l'oppression et de l'exploitation. France-Europe-TAFTA a réussi à vendre son poulain en chocolat à des clients qui semblent plutôt contents de leur nouveau produit. Mi-Morhange, il rend la peau ridée des vieux bébés, douce et lisse et mi-Médiator, il dégraisse son bœuf des pieds à la tête. Ce panneau en marche nous est offert par l'union des équarrisseurs, bien décidée à transformer la France, comme on le fait pour la viande estampillée UE. Pour nous, les Insoumis et autres édentés et karchérisés, rien n'a changé. Contre les pus et repus, la lutte continue. Et donc la première chose à faire, principe de précaution élémentaire, ne pas s'accoquiner avec eux, en imaginant sauver la France du pire. Ce serait les sauver eux d'abord. Eux le pire qui, déréglant les conditions de vie et de travail de millions d'entre nous, ont fait aimer Le Pire. Et ce serait aussi et surtout admettre que nous ne nous sommes pas l'alternative politique à leur politique de déclin programmé des acquis sociaux, comme ils disent, avec un mépris de classe qui se rengorge de leur mérite, figurons-nous, qu'ils font dix, cent, mille journées et plus en une, et un culot à faire pâlir bien des dictateurs. La seule force sociale neuve, en réalité, c'est nous, qui n'avons pas à faire du sentiment et à s'inquiéter de la pauvre biquette en marche pour affronter le loup national. Il ne fait aucun doute que Printemps-tue-mouches le désodorisant sans odeur va l'emporter contre le lourd entêtant Parfum d'Indochine. Aussi convient-il que sa victoire soit courte, car il importe du point de vue de la confiance politique acquise, que la créature des marchés ne bénéficie que de l'apport cahuzaco-filloniste et qu'il ne puisse pas s'enorgueillir d'un résultat volé à coups d'attentats et d'anticommunisme primaire.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet