Le retour de la lèpre

François Fillon avait proposé de faire des ajustements sur la Sécu, il y a quelques temps, de façon qu'elle ne s'occupe pas des petits trucs bénins, mais seulement des grosses maladies qui en imposent. Les cancers, les culs de jatte, les lépreux et les gauchistes. Pour le reste, démerdez-vous avec le privé.

Mais compte tenu des charges qu'il se prend depuis, il a fait un mea culpa à la presse et retiré la proposition de son site. Non pas pour dire qu'il avait tort, mais qu'il avait été mal compris. Donc pas du tout un mea culpa. Il continue de penser qu'il a raison. Il est donc important d'expliquer à quel point il a tort.

Vu qu'il est plutôt libéral, on s'attendrait à ce que son projet soit plutôt « logique ». Comprenez ici que je n'en pense pas un mot. Donc on va faire une liste de maladies non remboursées, donc chères : les moins graves.

On aurait donc les troubles musculo-squelettiques (tendinites chroniques, tout ça), qui est la maladie typique du travail avant le suicide. Il y aurait aussi les grippes (parce qu'il faut vraiment être vieux pour en mourir), les petites infections, petites fièvres, grains de beauté douteux, boutons, rougeurs, plaques et machins qui grattent de toutes sortes, etc.

Le problème, quand même, c'est que la peste, le choléra, la syphilis, la variole, ça commence justement par ce genre de désagrément. Mais cela ne laisse pas toujours le temps de se demander si on a les moyens de payer ou pas. Et à supposer qu'on se paie le luxe d'attendre, leur hypothétique guérison est très chère. Déjà que la gale revient...

Notre François prévoit aussi une règle d'or imposant des comptes à l'équilibre pour l'assurance maladie, le prix d'une pandémie dépassera alors certainement un petit peu.

Car les médecins sont aussi là pour détecter les nouvelles maladies, épidémies parfois, qui peuvent simplement commencer par des petits trucs qui grattent, qui gênent ou des petites fièvres.

Même si j'étais libéral, je ferais tout pour éviter que la peste ne se répande à nouveau dans les rues. Vous imaginez l'inconfort des riches ? Ne plus pouvoir sortir de chez soi sans croiser des lépreux ? Déjà que les sans-dents font désordre...

En fait, cette proposition était tellement stupide qu'il s'est pris un vent de son propre bord. Mais quand même, il faut voir qu'il a osé penser à un truc pareil. Ça fait froid dans le dos. Rien ne dit qu'il ne le ressortira pas une fois élu : il n'attend que ça. Il prétend que c'est nous qui ne l'avons pas compris. Mais on a très bien compris qu'il est dangereusement stupide.

Imaginez un second tour de présidentielle entre celui-là et la blonde... faudra vraiment sortir pour aller voter ?

Commentaires

1. Le 12 janvier, 2017, 9h04 par Plk

Tiens, un film sorti récemment sur l'histoire de la sécurité sociale en France: https://fr.wikipedia.org/wiki/La_So...

En fait, voilà le plan de François Fillon:
- Les maladies qui se soignent pour pas trop cher, y'a moyen de faire des assurances maladie privées, qui seront rentables;
- Par contre, les "grosses" maladies chiantes à soigner, ça coûte cher. Mais quand même, on peut pas laisser les gens mourir dans leur coin. Du coup, on va laisser ça à la sécurité sociale existante, qui de toutes façons, est déjà déficitaire.

Ce qui n'empêchera pas l'assurance maladie (privée) d'être obligatoire. D'ailleurs, c'est déjà fait: toutes les entreprises (et associations) doivent maintenant proposer une mutuelle à leurs salariés. Ce qui est chiant à organiser pour les petites entreprises et les associations (en tant que dirigeant bénévole d'une association, je peux vous dire que j'ai autre chose à faire que de négocier un contrat de mutuelle pour les employés...), et pas forcément intéressant pour les employés (qui continuent donc à financer la sécurité sociale avec la CSG et la CRDS, PLUS la mutuelle privée avec d'autres cotisations). Tout ça pour ne pas forcément être beaucoup mieux couvert, et avec 2 fois plus de justificatifs à remplir puisqu'il y a 2 organismes.

Je me demande bien qui est gagnant dans l'affaire?

2. Le 13 janvier, 2017, 5h36 par docfolamour

Qui est gagnant dans l'affaire? Le boss d'Axa étant un soutien de fillon, ça donne un élément de réponse.
https://www.lemonde.fr/election-pre...

Sinon, il est intéressant d'entendre Fillon lui-même nous vanter sa future méthode pour imposer ce genre de loi impopulaire.

https://www.youtube.com/watch?v=LNg...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet