L'avis d'une balance

On a toujours confiance dans l'autorité qui surveille les infractions à la consommation. Elle n'est pas là pour faire respecter toutes les lois, mais elle est un garde-fou utile pour éviter certains abus. Toutefois, on peut s'y attendre : la répression des fraudes ne peut pas être partout.

Il y a quelques temps de cela, après avoir fait mes courses dans la supérette d'un grand distributeur, j'ai constaté avec étonnement que mes achats pesaient(1) bien peu par rapport à mon mon ticket de caisse : mes 220 grammes de noix étaient facturées 380 grammes. 160 grammes d'écart ! Pas tout à fait le double du poids, mettant les noix à près de 15€ / kg. J'étais vigilant, car j'avais déjà constaté sur une autre caisse du même magasin un écart de 120 grammes.

Il est bon de savoir que la loi autorise(2) une marge d'erreur de maximum 4,5g à 15g en moins par rapport à la pesée (jusqu'à 1kg). J'ai fait le test sur le marché. Ils utilisent des balances qui traînent de la terre, sont rangées avec les légumes, chahutées sur la route. Et le résultat était net : 4 balances testées, avec des erreurs de 3 à 8 grammes. Même test dans un hypermarché (probablement plus contrôlé) : erreur entre 5 et 15 grammes.

Comment la balance de ma supérette, contrôlée tous les 2 ans peut-elle se dérégler à ce point ?

Mon esprit malin me pousse à imaginer que les magasins en question profitent de la fiabilité des machines pour se rapprocher au plus près de la marge d'erreur autorisées, et ainsi gratter autour de 10 grammes de malice à chaque pesée. Mais si chaque client pèse 5 articles, à la fin de l'année, ça fait environ 120 tonnes (sur 7000 clients quotidiens).

Ah oui, parce je n'ai jamais trouvé une seule balance qui m'avantageait !

Je ne sais pas depuis combien de temps ma supérette pulvérise les tolérances autorisées, mais je pense bien lui avoir offert 10 kg de marchandise au bas mot. Lorsque j'ai signalé le problème, j'ai eu pour seule réponse « on va regarder ça » (pas merci, pas excusez-nous, pas de geste commercial, rien). Sur les balances corrigées, l'une est encore de 20 grammes en surpoids.

J'aime les chouettes légumes tordus et inhabituels qu'on trouve sur le marché. Et puis c'est comme si on m'offrait 10 grammes à chaque pesée.

________________________________________________________________________

(1) Les comparaisons ont été faites sur la base de ma balance qui ne se trompe que d'1 gramme en plus ou en moins par rapport à des aliments pré-pesés, achetés en magasin.

(2) D'après un document .pdf de la DGCCRF téléchargeable ici.
Infos que l'on trouve aussi ici.

Commentaires

1. Le 7 décembre, 2016, 4h37 par Ebe

http://www.e-pesage.com/blog/legisl...

Pour avoir travaillé des années dans ce domaine, j'peux te dire que les entreprises et organismes qui vérifient les balances poids/prix ne sont absolument pas de mèche avec les magasins ou les maraîchers.

C'est pareil pour la métrologie sur les radars (ou on vous gratifie 5% a cause de la fiabilité des chaines de mesure) ou la distribution de carburant a la pompe.

Qu'il y ait un appareil déréglé pourquoi pas.
De la a ce que ce soit systématique et qu'un complot sur les pauvres acheteurs soit fomenté, on rigole :)

Et au vu de ce que coûte une vérification du matériel de pesage (obligatoire si vous faite de la vente, aussi bien de 100g de poudre d'amande, que de 8 tonnes de gravier) il est fort peu probable que ton petit magasin s'en occupe avant la prochaine visite périodique de 2ans.

2. Le 7 décembre, 2016, 10h08 par le gauchiste

Le but de l'article est surtout d'inciter chacun à rester vigilant, ne pas faire confiance à un organisme qui contrôle. Je ne parle pas de complot (allons, quand même !). Mais si une entreprise peut gagner de l'argent en respectant la loi, elle le fait. Sur-peser de 5 grammes en fait à mon avis partie.

Je sais bien que les balances sont contrôlée. Mais un organisme de certification se limite à observer si une balance ne dépasse pas la norme. Et si la norme est de +10 grammes, je pense pouvoir prédire au doigt mouillé que le jour où la précision d'une balance sera d'un millième de gramme, alors toutes les balances seront réglées sur +9,999 grammes avant contrôle.

Mes observations n'ont pas de valeur statistique (échantillon trop faible), mais :
– 0% de l'échantillon pesait à mon avantage.
– les balances de grands magasins pesaient toutes un peu moins bien que celles des marché.

Ce n'est pas l'organisme certificateur qui tare les balances avant essai, ce n'est pas son boulot.

L'idée serait peut-être de proposer de resserrer un peu les normes, maintenant qu'on sait faire de très bonnes balances, comme celles vendues sur votre lien (précision de 0,05 grammes sur un de vos modèles).

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet