Un Président qui vous ressemble

D'ici 1 an, il vous sera demandé de voter pour un président : pour LE président de la République !

Un poste qui claque bien. Mais dans quelle mesure vous représentera-t-il ? Régulièrement on parle dans la presse des chiffres de confiance dans le gouvernement ou dans le Président. Cela veut dire que le manque de confiance est une donnée « normale » ? Il est donc normal que 70% de la population ne fasse pas confiance en quelqu'un qui est démocratiquement élu ?

C'est quoi ce bordel ?

Imaginons que je vote PS (uniquement pour l'exemple, parce que ça me donne déjà des boutons). On fait des primaires entre gens biens du PS, on en élit un qui passe tout juste la barre des 40% au 1er tour (de la primaire donc) et qui se présentera aux élections nationales en grandes pompes avec tout l'argent et l'appareillage politique qui accompagne ce gros parti. Déjà là, on a 60% de socialistes déçus...

On fait donc des élections pour de vrai avec les 500 signatures par candidat et tout, contre la droite, la superdroite, le centre, la supergauche, les dissidents de tous les partis et quelques excentrés politiques. Score : notre lauréat des primaires passe au second tour ! Il a choppé un score pas mal de 30% (rarement atteint au 1er tour) !

Si ce candidat est élu, ça veut dire quoi ? Ça veut dire que dans le meilleur des cas, il n'est plébiscité que par 40% (1er tour des primaires) des 30% (1er tour des élections) des français. à savoir : seulement 12% voulaient voir sa tronche parmi les votants (ah, oui, parce que sinon, avec les nul, blanc et abstentions, ça fait plus que 9,6%, je ne compte pas les non-inscrits).

Alors bon, le coup du Président qui va être à l'écoute, je ne sais pas, mais si déjà il fait son programme, c'est un programme plébiscité par au maximum 1 électeur sur 10. Sachant que cet électeur-là, s'il aimait le programme en gros, il n'aimait peut-être pas tout dedans...

Et encore, j'ai pas parlé du candidat qui bobarde son projet en disant qu'il est de gauche pour faire ensuite un programme néo-libéral...

Ce serait par exemple le cas d'un Président qui choisirait Manuel Valls comme premier Ministre, alors qu'il n'a fait que 5,63% lors des primaires de 2011.

Commentaires

1. Le 3 mai, 2016, 9h21 par Plk

Et si on essayait de proposer autre chose, au lieu de râler sur ce qui est en place et qui marche plus ou moins?
Allez, je me lance:

1) Le président en France a peut-être trop de pouvoir. On pourrait revenir au modèle de la 4ème république (avec un président qui, selon un de mes profs d'histoire, "joue au ping-pong"). Mais l'assemblée nationale élue à la proportionelle, sans jamais avoir de majorité, ça a pas l'air d'avoir marché terrible.

2) Le mode de scrutin n'est peut-être pas le bon. Il y a le vote Condorcet qui marcherait peut-être mieux, faut voir. En tout cas il permet à chaque votant de mettre un peu plus de nuances dans son vote.

Autre chose?

2. Le 4 mai, 2016, 10h04 par Jul

Le tirage au sort ?
https://www.youtube.com/watch?v=8Rc...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet