Les lacrymogènes

Histoire de bien préparer les vacances, petit guide pratique pour ne pas se gâcher la visite de votre ville par une grenade lacrymogène lancée inopinément par les « forces de l'ordre ». Si vous avez prévu de visiter la ville le 28 avril, faites attention, il se pourrait qu'on souhaite vous en empêcher. Vous n'avez rien à vous reprocher ? Vous êtes donc concernés.

Tout d'abord, ce ne sont pas des gaz à proprement parler, mais des particules en suspension dans l'air (de la fumée quoi). C'est bon à savoir, parce que finalement, un gaz est compliqué à arrêter, mais une particule, on y arrive déjà davantage. Ces particules sont celles que l'on trouve dans les piments.

Elles ont l'inconvénient de réagir à l'humidité. Donc yeux et muqueuses, la transpiration n'aide pas. Ces particules s'accrochent sur un peu tout, la peau et les vêtements, mais aussi le maquillage (notamment les yeux !). Plus une peau est propre, moins les particules s'accrochent dessus.

Premier conseil, évitez de vous frotter les yeux avec les mains : ça remet une couche de saloperie.

Pour se protéger :
Au minimum, il est bon de se protéger avec un foulard ou une écharpe à travers lequel on respirera, ça filtre une partie des particules. Le top, c'est d'imbiber le foulard de jus de citron. J'ai testé pour vous, et ça change la vie. Certains se mettent aussi du jus de citron sur les pommettes pour aider les yeux. Attention, pas DANS les yeux hein ! Sur Internet, on parle aussi de vinaigre de pomme (cidre donc) que je n'ai pas testé. Pour se protéger les yeux, le mieux est le masque de plongée ou les lunettes de piscine, dans la mesure où elles évitent l'échange d'air avec l'extérieur. Certains parlent aussi de masques / lunettes de ski.

Mais ne nous cachons pas que venir en manif avec ces lunettes vous catalogue comme personne à surveiller. Les CRS n'aiment pas qu'on se méfie d'eux : ils veulent que vous leur fassiez confiance, même s'ils ne vous font pas confiance eux-mêmes (ils ne seraient pas là).

Quand c'est trop tard :
On peut toujours se rincer abondamment les yeux à l'eau claire, mais seulement si vous avez beaucoup d'eau, car les premières giclées feront réagir le lacrymo (ça brûlera donc au début).
Sinon, il est préférable de se rincer les yeux avec du sérum physiologique (un genre d'eau salée).
Le remède de grand-mère souvent utilisé, c'est de mélanger moitié-moitié de l'eau et du Maalox (générique fera l'affaire, c'est un médicament pour l'estomac) et de se l'asperger en cas de crise. Attention à ne pas vous l'appliquer avec les mains pleines de lacrymo. Je me suis fait avoir, ça brûle ! Certains l'accusent de (parfois) boucher les canaux lacrymaux, tout le monde n'est pas d'accord là-dessus.

Pour les plus curieux, ici traînent de nombreux conseils de gens qui y sont passés.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet