De Gaulle était gauchiste ! (1/4)

Il est probablement le personnage politique français le plus emblématique qu'on ait pu connaître. Probablement plus connu que Mamy Nova et la mère Denis réunies, alors qu'elles lui ont survécu, il est aussi plus respecté que n'importe quel personnage politique aujourd'hui. Personne n'ose cracher sur sa tombe.

On oublie généralement qu'il refusait de s'attacher une quelconque étiquette politique. Il dénigrait le principe même de parti politique (même celui qui le soutenait !) et refusait d'être de droite ou de gauche. Cela n'empêche pas de nombreux personnages politiques de s'en attribuer l'héritage, bien qu'ils le détricotent méthodiquement.

C'est probablement parce qu'il portait un uniforme militaire que la droite essaie aujourd'hui de le récupérer. Parce que la droite, c'est souvent le culte de l'uniforme, de l'armée, tout ça. Ou peut-être à cause de son style catho-rigide ? Ou peut-être parce que son parti a lentement migré : UNR a donné UD-Ve puis UDR, RPR, UMP puis « Les républicains » qui fusionnera peut-être un jour avec le FN... après tout, le Front National était lui aussi un parti de gauche après la guerre...

Après mai 68, sous la pression de la rue, il a dû dissoudre l'assemblée nationale, les Français ont alors massivement voté à droite (73% des députés !) puis éjecté de Gaulle lors de son célèbre référendum, l'année suivante. Comme quoi il ne devait pas être suffisamment à droite... pas assez pour survivre à mai 68 !

Ci-dessous une vidéo au début de laquelle Marie-France Garaud dit simplement que la droite n'existait pas sous de Gaulle :

Après avoir rappelé ici que Charles de Gaulle n'était pas de droite, nous verrons demain sur pièces ce qu'il avait de gauchiste.

Commentaires

1. Le 11 avril, 2016, 6h05 par Doc Folamour

Difficile d'être français sans être admiratif de De Gaulle, qui a été le sauveur du pays. Pourtant De Gaulle, c'est aussi le père de la Françafrique, c'est à dire la perpétuation du colonialisme sous une autre forme. C'est aussi l'homme qui a fait de la France un pays nucléarisé, et qui dit nucléarisé dit bombe atomique. Sous De Gaulle, la censure était bien réelle également.http://blogs.lesechos.fr/echos-d-hi...

2. Le 11 avril, 2016, 8h43 par le gauchiste

Cet article dit une seule chose : de Gaulle n'était pas de droite. Mais le titre annonce la suite de la série de 4 billets. Je vais tenter de répondre très succinctement à tes 3 points, pertinents et que je n'aborde pas vraiment par la suite.

- Le colonialisme n'est pas une histoire qui semble avoir changé en fonction des gouvernements droite / gauche. La Françafrique existait avant de Gaulle et existe encore d'une autre façon. C'est même sous de Gaulle que de nombreux territoires sont redevenus indépendants (un peu sous la pression, certes). L'Union Française est abolie par la Vème Constitution, à l'arrivée du Général.

- Le nucléaire n'était pas encore pointé du doigt à l'époque, sinon par les mouvements pacifistes. Il n'a jamais été de droite ou de gauche, même si les écolos s'en sont emparés seulement par la suite, mouvement encore naissant dans les années 60. L'objectif du Général était surtout de ne pas dépendre des USA.

- La censure a toujours existé dans tous les pays. Surtout les pays communistes en fait, mais les dictatures en général. La (vraie) liberté d'expression est un élément nouveau. En France, nous subissons toujours une censure, mais surtout (pire ?) une autocensure par les lois sur le renseignement (passées par la « gauche » !). La télé était nouvelle à l'époque. Regarde ce qui se passe avec Internet aujourd'hui... ces aspects feront l'objet de nombreux articles à venir, c'est certain. Mais le sujet est tentaculaire.

Le titre est volontairement provocant et trouve son épilogue dans le 4ème billet.

3. Le 12 avril, 2016, 12h02 par Doc Folamour

Je disais juste que de Gaulle avait aussi sa part d'ombre, ce qui n'est pas antinomique avec le fait d'avoir été (pourquoi pas) de gauche. Par ailleurs, la gauche ne signifie pas toujours le paradis sur terre. Ceci étant, ça m'intéresse de découvrir un peu mieux l'aspect social du personnage dans tes prochains articles, car je sais que c'est sous son pouvoir que sont advenues des avancées majeures comme la sécurité sociale, le droit de vote des femmes, qu'il a conservé une bonne partie des acquis du Front Populaire, etc, mais je ne connais pas tout ça en détail.

4. Le 12 avril, 2016, 1h46 par le gauchiste

- Les gauchistes se revendiquent-ils de gauche ?
- Le gauchiste est-il bon par nature ?
- Peut-on être gauchiste par inadvertance ?

À méditer :-)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet