Chômiste et bénévole...

Chez Pôle emploi, je viens de me faire engueuler parce que j'ai dit avoir fait du bénévolat.

En général on m'y encourage à demi-mots, parce qu'on préfère un chômeur qui s'investit dans un truc et qui est moins déprimé par la suite. Le bénévolat est aussi un bon moyen de garder du lien social.

En fait, l'idée est que j'ai le droit de faire du bénévolat, sauf si cela concurrence un emploi. Car effectivement, nous vivons dans une société où l'argent est roi, et même si on aime tellement quelque chose qu'on le ferait volontiers gratuitement, il est vu d'un mauvais œil de faire une concurrence déloyale à un travail rémunéré. Pourtant, la zone euro nous a bien habitué à nous mettre en concurrence avec des Allemands ou bientôt des Ukrainiens (30 fois moins chers que nous). Mais c'est l'Europe, on ne touche pas.

Un chômeur a donc le droit d'être bénévole uniquement sous certaines conditions. Pas dans une entreprise à but lucratif (ça pourrait être du travail au noir déguisé), mais pas non plus dans une association si l'activité « pourrait » représenter un emploi (démerde-toi avec ça) ou si il y a déjà travaillé.

Tant pis si ce bénévolat me permet de garder un pied dans l'asso pour bénéficier par la suite de petits contrats. Est-ce qu'un stage de 6 mois ou un service civique est une concurrence déloyale à travail égal ?

Je suis dans une association qui fait en fonction de l'argent dont elle dispose. Elle rémunère quand elle le peut, et pour garder contact, on accepte aussi parfois des activités bénévoles. Mais selon la définition, ayant déjà été payé par cette association, il m'est complètement interdit d'y faire du bénévolat.

La limite est franchement floue, il faut l'admettre. Si je peux comprendre que cela évite certains abus (il y a des endroits où je ne fais plus de bénévolat pour cette raison), je trouve un peu fort de me prendre un savon.

C'est franchement pas pire que de faire une évaluation en milieu de travail (1) de 2 semaines gratuitement !

(1) Période limitée à 80h où un patron peu tester un chômeur gratuitement, récemment remplacée par le palindromique P.M.S.M.P. qui peut carrément durer 1 mois à temps plein. Les abus existent, si, si...

Commentaires

1. Le 22 mars, 2016, 9h31 par Doc Folamour

Tout ça me donne l'impression d'une société absurde ou rien n'est possible...

2. Le 25 mars, 2016, 10h47 par RomainB

salut, est ce que tu pourrais modifier l'adresse de cet article, en particulier en enlevant les 3 petits points finaux et les accents stp ? En effet, cela empêche le bon "partage" sur les réseaux sociaux.
Si je copie colle le lien sur mon facebook, ça me met page non trouvée sur ton site.
Merci !
C'est ce qui s'est passé aussi quad tu l'as partagé sur le blog de jcfrog.

3. Le 26 mars, 2016, 12h44 par le gauchiste

Merci pour ce retour. Je viens de changer le lien de cette page (et d'autres) pour les points de fin de lien. Le lien sur JC-Frog marche donc à nouveau.

Pour les accents, j'enquête... comme je n'ai pas facebook, c'est plus compliqué :-P

4. Le 7 avril, 2016, 8h09 par Lucius

http://m.20minutes.fr/strasbourg/18...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet