Le revenu de base : c'est quoi ?

Parmi les sujets qui me tiennent à cœur, il y a le « revenu de base inconditionnel ». Ce concept porte de nombreux autre noms selon les subtilités qu'on lui apporte.

Ce concept commence à faire parler de lui, bien que les politiques soient vraiment très frileux à le considérer sérieusement. L'idée existe depuis un bon siècle, inventée aux États Unis (pas franchement par des gauchistes), elle est portée aujourd'hui par beaucoup de monde avec des nuances selon les groupes (j'y reviendrai).

Il s'agit de donner à chaque citoyen les moyens de vivre décemment sans lui imposer de contrepartie. Chacun est alors libre de travailler pour gagner davantage ou de ne pas travailler. Cette idée part du principe que vivre est un droit inconditionnel et que les richesses des pays industrialisés permettent de soutenir l’existence des gens. C'est la conséquence logique de l'automatisation des tâches.

Arguments hyper libéraux (caricature explicite) : C'est moins cher de payer quelqu'un à ne rien faire que de l'envoyer en prison. Payer les pauvres apporte un fond de paix sociale et limite les effets pervers de la pauvreté (pègre, lèpre, alcoolisme, dépression, vols de sacs à main). De plus, donner de l'argent aux pauvres leur permet d'acheter des tas de trucs et de financer l'économie.

Arguments plutôt gauchistes : Les ressources de la planète doivent être redistribuées à chacun, sous forme d'argent ou autre. Libérer les gens du chantage à l'emploi leur permet de refuser des postes indécents et renforce les activités gratuites. Cela nous libère de la « marchandisation » à outrance. Ce n'est pas à l'homme de faire fonctionner l'économie, c'est au contraire l'économie qui se doit d'être à notre service.

Les oppositions viennent généralement des doutes sur les moyens de financer ce revenu de base inconditionnel. Mais de nombreuses solutions existent. Notamment, il sera mis en place fin 2016 en Finlande. De nombreux autres pays s'orientent vers ces solutions (Brésil, Inde pour les plus gros) et il est en place en Alaska financé par les revenus du pétrole.

Les observations de ce système montrent que cela permet de baisser la criminalité, les frais de santé et de favoriser la création d'entreprises (entre autres avantages).

J'aurai naturellement l'occasion de revenir en détail sur ces notions.

Pour les plus impatients, je conseille le lien Wikipédia qui est généraliste et surtout le site du Mouvement pour un revenu de base qui va dans le détail.

Commentaires

1. Le 4 mars, 2016, 10h45 par Pascal

Sujet fondamental. Il serait intéressant de comparer le coût d'un Pôle Emploi qui ne trouve pas de jobs et ne sert finalement plus qu'à fliquer, avec celui d'un système sans pôle Emploi, qui économiserait donc ce flicage et accorderait à tous ce revenu citoyen générateur de consommation et permettant à chacun de choisir une activité libre, solvable ou non (réfléchir à sa vie, créer, monter un projet...). Supprimer l'énergie folle et vaine qui est aujourd'hui consacrée à traquer et pénaliser des abus, simplement en autorisant ces "abus".
Cela pose évidemment une foule de nouvelles questions, mais tant mieux ! par exemple, accorde-t-on ce revenu seulement aux citoyens français ou à tout demandeur ? Mais le simple changement de paradigme est passionnant pour un gauchiste.
Merci pour ce blog réellement nouveau.

2. Le 4 mars, 2016, 4h55 par Lulu

Pas mal de bon lien aussi sur le le sujet sur le blog de Stanilas Jourdan (qui s'appelait avant tetedequenelle.fr)

http://stanislasjourdan.fr/2010/05/...

3. Le 4 mars, 2016, 4h58 par Lulu

je complète par :

http://stanislasjourdan.fr/tag/divi...

http://stanislasjourdan.fr/tag/reve...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet