Pourquoi ce blog ?

À force de temps, d'actions et de rencontres, je me rends compte qu'il existe des idées qui ne sont pas représentées dans l'opinion publique, et encore moins en politique, parfois même inconnues des personnes concernées. Parfois encore, juste des chiffres édifiants ou des infos publiques qu'on oublie.

Je pense qu'il faut leur donner de la visibilité, pour qu'on puisse enfin en discuter. Il faut nommer les choses pour qu'elles existent. Lorsqu'elles seront accessibles au quidam, j'aurai gagné. C'est pourquoi j'essaierai de ne présenter qu'une idée simple par billet, car on ne peut être d'accord avec tout à la fois.

Et puis j'aurai plaisir à vous faire partager certaines galères de pauvre. Car beaucoup ne savent pas ce qu'est la vie d'un pauvre au quotidien, de ce qu'on appelle avec médisance un « assisté ».

Je m'adresse donc à ceux qui croient voter à gauche, à ceux qui croient respecter des fondamentaux républicains, ceux qui pensent que le monde est juste, ceux qui ne comprennent rien à la politique ou à l'économie, ceux qui n'ont pas le temps de s'interroger, ceux qui « achètent écolo », à ceux qui ne savent pas dire ce qu'ils vivent ou ce qu'ils pensent. Je souhaite aussi porter la parole de ceux qui n'ont pas les moyens de se faire entendre, parce qu'ils ne comprennent pas Internet, ou simplement parce qu'ils se sentent muselés par leur situation.

En fait, je souhaite aussi ne pas me sentir un « salaud d'pauvre », dénoncé pour sa couardise par Jean Gabin dans la « Traversée de Paris ». J'ai des choses à dire, et j'entends les dire avant que la liberté d'expression ne soit totalement tue en France.

Parce qu'en fait, la démocratie, c'est pas un bulletin de vote dans l'urne tous les 5 ans !

Publié le 1 mars, 2016 par le gauchiste