Divers

Tout ce qui n'entre dans aucune catégorie est ici. Par exemple, les sujets contenant trop peu de billets. Les billets classés ici pourront à l'avenir être déplacés ailleurs si j'accumule des billets sur un même thème. J'aurais pu l'appeler « hors sujet », mais non ! y'a toujours un sujet !

Fil des billets - Fil des commentaires

10 septembre, 2017

Manifestations le 12 septembre

S'il vous arrive de lire les journaux, vous savez déjà ce qu'est la loi travail. La version 2 de Macron est simplement un pied de nez à ceux qui espéraient un peu de justice sociale. De par la façon de façonner cette loi par ordonnances, sans même qu'il y ait discussion entre parlementaires. Mais aussi de par son contenu qui ne protège plus les salariés par la loi.

La loi est censée être le dernier rempart à l'incivisme, le socle commun à une société, et on a aujourd'hui une loi scélérate qui dit que les négociations d'entreprise seront supérieures à la loi.

Ce genre de loi n'est pas seulement un danger pour le code du travail, c'est aussi un précédent pour toute la loi. Il serait possible de faire une loi qui assure sa propre faiblesse, et qu'un contrat malicieux pourrait autoriser ce qui n'est pas légal ?

Si vous êtes chômeur, ce n'est plus le code du travail qu'il vous faudra connaître, mais ce que chaque entreprise a négocié de pire que la loi avant votre arrivée. Vous ne pourrez plus faire confiance à un employeur, car il ne sera plus obligé de suivre la loi.

Voilà pourquoi vous devez à tout prix manifester le 12 septembre dans votre ville. Nul besoin d'appartenir à un parti politique ou un syndicat. Il suffit de vouloir reprendre la main sur ce qu'on décide sur votre dos.

Rendez-vous mardi 12 septembre
contre la loi travail 2

3 mars, 2017

Encore 1 an et ça en fera 2 !

Ça y est, ce blog a 1 an. 149 billets. Toujours aussi gauchiste, anti-libéral et écolo, fidèle au poste.

Toujours à raconter les problèmes de la société. Et bonne nouvelle : avec cet avenir qui s'ouvre à nous, c'est pas les sujets qui vont manquer !

Ce blog a fait le choix de rester libre. Je ne parle pas d'argent. Je parle d'être indépendant des réseaux sociaux traditionnels et des hébergeurs de blog du GAFAM. C'est un frein évident à la popularité de ce site, mais pour le moment, je tiens bon. C'est à ce prix que Zuckerberg ne vous surveille pas ici. On verra par la suite.

Rien ne vous empêche de partager un article du blog sur un autre site (Facebook, Twitter ou autre), mais il faut le faire à l'ancienne : en copiant le lien de la barre d'adresse de votre navigateur (http://gauchiste.fr/machintruc...), et en le collant dans votre site favori, dans votre commentaire. Si vous n'y arrivez pas, demandez-moi, et je ferai un tutoriel super simple.

Pour la déco, elle est restée minimaliste pour deux raisons : je veux un affichage rapide du site (épargnant un peu de CO2 à la planète lorsque la page est générée et envoyée), et parce que mettre des photos aux articles ralentirait considérablement leur publication (la dernière fois que j'ai voulu photographier un agent de sécurité, c'était... compliqué).

N'hésitez pas à parler de moi, a véhiculer mes idées, à « partager mes idées ». En regardant les statistiques, j'ai beaucoup de visiteurs réguliers, mais aussi de plus en plus de personnes qui découvrent mon blog via des moteurs de recherche, certains qui me découvrent tardivement et rattrapent le retard en lisant tout. J'ai eu pas mal de spam parmi les commentaires, et très peu de messages (ou commentaires) insultants. Si mes détracteurs ne me voient pas, c'est que je peux faire mieux ! N'oubliez pas que si une personne ne se sent pas gauchiste, elle pourra néanmoins être intéressée par un article en particulier.

Vous pouvez dire en commentaires ce que vous aimeriez voir évoluer sur ce blog. Je ne promets rien, mais votre œil extérieur me sera très utile. Si vous êtes timides, utilisez le formulaire de contact qui ne sera pas publié. Vous pouvez aussi me dire simplement les billets ou les catégories que vous préférez.

Merci à tous pour votre intérêt et votre fidélité.

le gauchiste

10 février, 2017

Je suis un islamo-gauchiste

Je suis gauchiste, ça vous le savez. Pas forcément parce que c'est marqué dessus (n'est pas nécessairement gauchiste qui prétend l'être), mais si vous me lisez régulièrement, vous comprendrez que mes idées « de gauche » n'ont rien à voir avec les idées libérales de certains pantins du PS.

Bref, je suis un gauchiste.

Depuis quelques temps, j'essaie de comprendre ce que peut bien être un « islamo-gauchiste », mot plutôt récent qui semble plutôt injurieux à en croire la laideur des propos de ceux qui l'utilisent. Et je viens de tomber sur cet article du Nouvel Obs qui a éclairé ma lanterne.

Le trait d'union du mot serait en fait simplement basé sur la solidarité entre les gauchistes et les musulmans (plutôt arabes en fait, par ignorance), face aux détracteurs (libéraux et racistes, notez bien). Il serait une réminiscence de l'ancien « judéo-bolchévique », adapté au XXIème siècle. Inutile donc, d'avoir lu Karl Marx ou le Coran pour être un islamo-gauchiste.

Après tout, nous n'en sommes pas à un amalgame près. Si ce mot est censé me rapprocher des personnes rejetées par le système, il a quelque chose de rassurant : au moins, les libéro-racistes commencent à comprendre qu'ils s'opposent à une partie conséquente de la population : les gauchistes (incluant les écolo, progressistes, libertaires, artistes, pauvres et certains intellectuels) et les « musulmans » (incluant en fait des immigrés de tout poil, pas forcément musulmans). Rien que ça, ça remet celui qui tente l'insulte dans sa minorité (raciste, libéral, riche).

Au final, je suis flatté d'être reconnu dans cette majorité par mes opposants. Un peu comme si Macron (*) pliait le genou devant moi, dût-il serrer les dents (et les fesses) très fort.

Bref, je suis un islamo-gauchiste.

_________________________________________________________

(*) J'aurais pu prendre Fillon, Valls ou n'importe quel autre libéral, ne faisons pas de jaloux.

9 août, 2016

Les riches

Dans mes billets, je parle souvent des « riches » de façon plutôt négative. On pourrait croire que j'en veux aux gens qui possèdent de l'argent, à tous.

Si vous lisez ce billet, il y a fort à parier que vous en ayez lu d'autres auparavant sur ce blog, et que vous êtes un peu habitué à venir lire des billets du « gauchiste ». Gauchiste n'est-il pas un peu méprisant pour quelqu'un qui développe des idée humanistes, veut défendre les pauvres et sauver les animaux de l'assiette ?

Le mot « gauchiste » est évidemment une récupération caricaturale. On utilise toujours gauchiste pour insulter. Les opposants l'utilisent, et moi, je l'utilise envers moi-même, par dérision. Je me mets dans un concept grotesque pour interpeler, signifier des choses. Alors quand je parle des « riches », je fais exactement la même chose. Je traite une caricature, ni plus ni moins.

On peut avoir de l'argent et l'utiliser à bon escient, naturellement. On peut aussi être pauvre et polluer. Mais le principe du riche est quand même d'utiliser son argent, donc le système économique, donc la production, donc au minimum, beaucoup de ressources. Plus qu'un pauvre par exemple.

Car j'en ai déjà parlé, un riche qui fait attention est plus à même de polluer qu'un pauvre qui ne fait pas attention.

Autorisez-moi donc à continuer d'utiliser ce mot fourre-tout pour dénoncer un profil ou un mode de vie lié à l'argent, la consommation, la pollution, la finance et beaucoup d'autres choses qui nous tuent.

Et puis après tout, je caricature bien les pauvres aussi...

19 juillet, 2016

le blog du droitiste

On ne sait jamais bien à quoi opposer le gauchisme. Doit-on l'opposer au fascisme ? Non, quand même, ils se devrait alors d'être aussi méchants l'un que l'autre. C'est d'ailleurs ce même raisonnement qui me fait me demander si l'extrême gauche (bien que je ne sache pas trop ce que c'est) peut être aussi nuisible que l'extrême droite (généralement porteuse d'intolérance, de racisme, d'autorité).

Il n'existe apparemment pas de mot opposé à gauchiste. Car si la droite s'oppose à la gauche, l'adroit au gauche, le droitier au gaucher, rien ne s'oppose au gauchisme.

Sauf que la nature a horreur du vide.

Je suis donc tombé un peu par hasard sur un blog absolument opposé au mien. Il est bien plus ancien que celui que vous lisez et je ris à l'idée que j'ai quelque part sur cette Terre une antithèse parfaite à ce blog.

Lorsque je m'accuse de manquer un peu de gauchitude, il me suffit d'aller y jeter un œil pour me rassurer. Je n'ai pratiquement rien trouvé qui puisse nous mettre d'accord. C'est merveilleux. Il a utilisé le néologisme de « droitiste ».

Ce mot sans aucun charme est l'opposé de « gauchiste », ses idées réactionnaires sont l'opposé du progressisme, ses positions politiques sont l'opposé des miennes, il fait des rares et longs billets et j'en fait des courts et réguliers, il a choisi l'extension .COM alors que j'ai choisi l'extension .FR, il ose la caricature (on est accueillis par un fusil de chasse et un écusson de CRS) alors que ma bannière vise l'apaisement, il s'affiche clairement pro-USA alors que j'en dénonce les valeurs, il s'affiche fermement catholique (limite intégriste) là où je défends la laïcité, il signe « le Droitiste » avec une majuscule alors que je ne signe qu'en minuscules... bref. Nous sommes complémentaires. Le mariage peut avoir lieu.

Je vous invite à visiter le blog du droitiste : ledroitiste.com
Mais revenez ici juste après, vous verrez qu'on s'y sent mieux.

PS : je vous promets que je ne suis pas l'auteur de cette caricature. C'est le vrai truc de quelqu'un d'autre que je ne connais pas.
PPS : si vous arrivez à nous trouver des points communs, proposez-les en commentaire ! J'en ai déjà trouvé un.

3 juillet, 2016

Flux RSS

Billet simplement technique aujourd'hui, concernant les utilisateurs du flux RSS.

Suite à un changement de paramètres du blog, les adresses des liens RSS ont changé et les anciennes adresses ne sont donc plus valides.

Pour régler le problème, c'est très simple, il suffit de mettre à jour les adresses (ou de s'abonner à nouveau aux flux RSS, ce qui revient au même).

Bon dimanche à tous !

20 juin, 2016

Le chlore à la piscine

Entre autres défauts, je nage beaucoup. Cela m'amène à fréquenter régulièrement les piscines. Et curieusement, je constate que la douche n'est pas automatique pour tout le monde. Donc petit rappel des raisons pour lesquelles c'est important.

Pourquoi faut-il se laver AVANT de se baigner à la piscine ? C'est vrai ça, il ne viendrait à l'idée de personne de ne pas se laver en sortant de la soupe, mais il semble parfois que la douche avant le bain en contrarie certains. Alors voilà un petit résumé de ce qui se passe dans l'eau quand vous entrez dedans.

L'humain (mais c'est vrai aussi pour le chien, l'autruche et le dinosaure) produit en permanence de la matière. Il est conçu de cette façon qu'il remplace tout ce qui le compose. Les cheveux tombent quand ils sont vieux et la peau se décompose en surface sous forme de squames qui tombent tout le temps. L'humain a aussi cette particularité de sécréter plein de trucs dégueu, comme la sueur, les crottes de nez, le gras de la peau, l'haleine de phoque et j'en passe des meilleures. Notamment, toutes les bactéries, virus et autres microbes sont transportés par l'humain, même juste après une douche. Ceux récupérés sur le volant de la voiture, les clés, la mallette, le clavier d'ordinateur...

Le point commun de tous ces trucs morts (ou parfois encore vivants), c'est qu'ils sont constitués en partie d'azote.

Pour neutraliser ces saletés, l'eau de la piscine contient du « chlore ». Ce chlore a la particularité (entre autres), de réagir en présence de l'azote. Il se transforme alors en monochloramine. S'il réagit à nouveau, il devient du dichloramine, puis enfin du trichloramine. À chaque étape, le composé est plus nocif et plus odorant.

On a donc une eau qui sent davantage le "chlore" à mesure qu'elle se salit. Le meilleur moyen de se débarrasser de ces composés, ce sont les UV. Donc par exemple, l'exposition au soleil.

Que faut-il en déduire ?
Plus une eau sent le chlore plus elle est « sale ». Pour qu'elle sente moins, curieusement, il aurait fallu rajouter du chlore. Mais surtout, on peut se laver avant de nager. La plupart des piscines imposent même le port du bonnet de bain pour retenir les cheveux tentés de tomber. Pour rappel, la douche est obligatoire dans toutes les piscines.

Prendre une douche juste avant de se baigner permet de retirer un maximum de squames, cheveux et autres. Personnellement, je préfère retirer mes squames pour éviter que l'action chimique du chlore ne se produise directement sur ma peau. Surtout que le savon ne retire pas le chlore (j'oserais même supposer que ça réagit avec...). Donc si c'est le chlore qui vous gêne, c'est surtout avant qu'il faut vous laver.

« J'ai pris une douche juste avant de venir »
Ça ne change rien, car la production de squames et sueur se prolonge tout le temps. Votre chien arrête-t-il de perdre ses poils sur le tapis quand il a pris un bain ? Et puis franchement, si vous n'aimez pas l'eau au point d'éviter une douche, le mieux est d'éviter de nager...

Quand on n'aime pas l'eau, on ne va pas à la piscine !

23 avril, 2016

Les lacrymogènes

Histoire de bien préparer les vacances, petit guide pratique pour ne pas se gâcher la visite de votre ville par une grenade lacrymogène lancée inopinément par les « forces de l'ordre ». Si vous avez prévu de visiter la ville le 28 avril, faites attention, il se pourrait qu'on souhaite vous en empêcher. Vous n'avez rien à vous reprocher ? Vous êtes donc concernés.

Tout d'abord, ce ne sont pas des gaz à proprement parler, mais des particules en suspension dans l'air (de la fumée quoi). C'est bon à savoir, parce que finalement, un gaz est compliqué à arrêter, mais une particule, on y arrive déjà davantage. Ces particules sont celles que l'on trouve dans les piments.

Elles ont l'inconvénient de réagir à l'humidité. Donc yeux et muqueuses, la transpiration n'aide pas. Ces particules s'accrochent sur un peu tout, la peau et les vêtements, mais aussi le maquillage (notamment les yeux !). Plus une peau est propre, moins les particules s'accrochent dessus.

Premier conseil, évitez de vous frotter les yeux avec les mains : ça remet une couche de saloperie.

Pour se protéger :
Au minimum, il est bon de se protéger avec un foulard ou une écharpe à travers lequel on respirera, ça filtre une partie des particules. Le top, c'est d'imbiber le foulard de jus de citron. J'ai testé pour vous, et ça change la vie. Certains se mettent aussi du jus de citron sur les pommettes pour aider les yeux. Attention, pas DANS les yeux hein ! Sur Internet, on parle aussi de vinaigre de pomme (cidre donc) que je n'ai pas testé. Pour se protéger les yeux, le mieux est le masque de plongée ou les lunettes de piscine, dans la mesure où elles évitent l'échange d'air avec l'extérieur. Certains parlent aussi de masques / lunettes de ski.

Mais ne nous cachons pas que venir en manif avec ces lunettes vous catalogue comme personne à surveiller. Les CRS n'aiment pas qu'on se méfie d'eux : ils veulent que vous leur fassiez confiance, même s'ils ne vous font pas confiance eux-mêmes (ils ne seraient pas là).

Quand c'est trop tard :
On peut toujours se rincer abondamment les yeux à l'eau claire, mais seulement si vous avez beaucoup d'eau, car les premières giclées feront réagir le lacrymo (ça brûlera donc au début).
Sinon, il est préférable de se rincer les yeux avec du sérum physiologique (un genre d'eau salée).
Le remède de grand-mère souvent utilisé, c'est de mélanger moitié-moitié de l'eau et du Maalox (générique fera l'affaire, c'est un médicament pour l'estomac) et de se l'asperger en cas de crise. Attention à ne pas vous l'appliquer avec les mains pleines de lacrymo. Je me suis fait avoir, ça brûle ! Certains l'accusent de (parfois) boucher les canaux lacrymaux, tout le monde n'est pas d'accord là-dessus.

Pour les plus curieux, ici traînent de nombreux conseils de gens qui y sont passés.

22 avril, 2016

Doux CRS

Je ne vous ferai pas ici le tour de toutes les vidéos qui traînent sur Internet avec les abus des CRS sur les civils, votre moteur de recherche favori le fera très bien. Mais au fur et à mesure du temps, les CRS s'équipent de plus en plus, comme pour aller à la guerre. Et ils y vont bien souvent.

De la matraque (tonfas) au bâton télescopique, du Taser aux Flash-balls, des grenades aussi, sans connaître tous les modèles : on trouve dans leur arsenal des grenades assourdissantes (qui rendent momentanément sourds, avec parfois des séquelles notamment si elles sont mal utilisées, trop près des gens) et les lacrymogènes, sous plusieurs formes : bombes spray (gel) ou grenades (gaz). Il existe même des mortiers pour les lancer à 200m (en plein milieu d'une foule, donc).

L’emploi de produits chimiques toxiques en tant qu’armes est strictement prohibé dans les conflits armés au titre du Protocole de Genève de 1925, de la Convention sur l’interdiction des armes chimiques de 1993, et du droit international humanitaire coutumier. L’emploi des agents de lutte antiémeute - c’est-à-dire de ‘gaz lacrymogènes’ - y est également interdit en tant que méthode de guerre. (source)

Les lacrymo sont donc interdits en France pour faire la guerre, mais autorisés contre les civils.

À méditer.

Quand on sait que les CRS ne sont aucunement là pour faire respecter la loi, mais uniquement faire régner l' « ordre », on comprend mieux.

Nous verrons demain comment se protéger des « gaz lacrymo » élus meilleurs tords-boyaux de la décennie.

28 mars, 2016

Newsletter

Vous êtes à peu près une centaine de milliers à m'avoir supplié de proposer une newsletter pour être régulièrement tenus informés des nouveautés de ce blog.

Chaque humain a ses faiblesse et j'ai eu pitié de tous ceux qui me faisaient des yeux de hamster pour ne surtout pas avoir à utiliser les flux RSS (c'est quoi ce machin ? c'est russe ?). Et puis bon, je ne voulais pas attendre Noël, alors comme Pâques passait dans le coin... hop quoi !

Donc si vous avez peur de louper une info brillante, il vous suffira de vous inscrire en cliquant sous « Newsletter » sur le bandeau de droite.