Économie

L'économie, c'est compliqué. Les points que j'aborderai viseront à rendre le plus simple possible les éléments que j'ai compris et qui ont un impact sur nos vies.

Fil des billets - Fil des commentaires

27 avril, 2016

Le LEP, c'est quoi ?

Le « Livret d'Épargne Populaire » est un livret plafonné à 7700€ qui est attribué uniquement sous condition de ressources (avis d'impôts tamponné à la clé). Son taux d'intérêts est un poil meilleur que celui du livret A : 0,5% de plus (avant c'était 1% de plus, mais c'est la crise). Soit 1,25% aujourd'hui contre 0,75% pour le livret A ou LDD.

L'idée est d'aider les pauvres à ne pas gaspiller tout leur argent en drogue et en alcool. Alors pour les inciter à économiser, on leur fait sur mesure un livret de pauvre, avec un taux d'intérêts préférentiel. Sur un livret plein (ce qui n'arrive jamais), ça représente un progrès de 38,50€ /an d'intérêts par rapport au livret A, ça valait vraiment le coup... j'en connais beaucoup qui ne s'embêtent même pas à le faire (paperasse) pour les 1 ou 2 euros qu'ils gratteraient en fin d'année.

On aurait mieux fait d'en limiter le montant à 3000€ et de mettre un vrai taux d'intérêts de 2 points supérieurs au livret A. Ça aurait touché des vrais pauvres et ça aurait vraiment incité à gérer des économies. Le surcoût aurait été compensé en réduisant les commissions de surendettement, incidents de paiement divers et autres catastrophes ordinaires.

Mais c'est surtout la suite qui est marrante (prochaine billet).

19 mars, 2016

Fonds de garantie des banques

C'est la crise, mais ne nous affolons pas ! L'État garantit le contenu de vos comptes. Promis, c'est même une promesse de Bruxelles. Le principe est simple : les banques se sont toutes cotisées joyeusement pour mettre de côté de l'argent à utiliser en cas de coup dur. Un petit bas de laine pour sauver les bons clients qu'elles aiment tant. Il assure les comptes bancaires, les livrets et les PEL. Ils ont donc tout prévu pour nous rassurer.

L'assurance est plafonnée à 100 000 € par personne et par banque. Faut dire que réunir 100 patates (1) sur seulement un LDD, un livret A et un PEL, même en bourrant, ça déborde correctement sur le compte chèque de 3850€ (2). Donc histoire d'être réalistes, ils ont fait un geste pour d'autres placements : « seulement » 70 000 € pour les assurances vie. C'est charitable.

Mais on chipote, là ! Admettons que chaque français est assuré à hauteur de 70 patates. Ça reste sympa, non ? Vous pouvez voir qu'il est inutile de vous inquiéter si la crise nous tombe dessus, seuls les riches prendront cher. Les riches ? Quels riches au fait ?

C'est très simple. Le fonds de garantie est aujourd'hui d'environ 2,5 milliards d'euros (wow ! p'tain, la thune !). S'il a fallu 5 minutes à Jérôme Kerviel pour en perdre le double (3), ça a quand même pris plus de 15 ans à toutes les banques ensemble pour mettre ça de côté (j'en pleurerais presque). Donc on ne rigole pas s'il vous plaît. C'est une grosse somme.

Supposons qu'il n'y ait qu'un seul compte par personne et dans une seule banque (faisons simple). Ramené à la population française d'environ 65 millions de têtes, ça nous rembourse...

2 500 000 000 ÷ 65 000 000 = 38,46 €

Donc si vous avez moins de 38,46€ sur votre compte, soyez tranquilles, on vous rendra tout ! Le fonds de garantie arrivera à bout de cette déveine. Par contre, c'est prudent de ne pas trop dépasser... c'est la crise quand même !

Les banques savent vraiment s'y prendre pour rassurer les gens...

________________________________________________________________________

(1) Une patate valant 1 million d'anciens francs, soit un peu plus de 1500€, j'ai pris la liberté de l'utiliser pour 1000€. De toute façon, les djeunz parlent bien de « dix balles » pour 10 euros, alors on n'est pas à ça près !

(2) Faisons simple, je n'ai pas parlé du cas des intérêts débordants.

(3) Jérôme n'est pas trop d'accord avec la somme, mais bon, on n'est pas à 1 ou 2 milliards près...

 

page 2 de 2 -